Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation De La Boutique

  • : Le blog de L'îlot éducatif
  • Le blog de L'îlot éducatif
  • : Blog de la boutique L'îlot éducatif, spécialiste des jeux éducatifs en bois de qualité.
  • Contact

Ma boutique pour les enfants

 Logoavatar 

Boutique L'îlot éducatif

Boutique spécialisée en jeux éducatifs et loisirs créatifs pour les enfants de 2à 10 ans.
Des jeux éducatifs en bois, des loisirs créatifs éthiques, et plein d'idées de cadeaux d'anniversaire pour les enfants.

Retrouvez-
nous vite sur www.lilot-educatif.com !

Recherche

Archives

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 20:55

Avis aux entrepreneurs, créateurs d'entreprises...

Connaissez-vous le Follow-up ?

Gautier-Girard.com vient de publier un très bon article à ce sujet:

"Le scénario  est le suivant : on  une personne et par acquis de conscience convenance professionnelle on vient à s’échanger les cartes de visite.

Il s’ensuit deux cas de figure :

  1. On a “une bonne raison” (qui n’est pas commerciale) de recontacter la personne et on le fait.
  2. On a “pas de bonne raison” (sous entendue, à part vendre) de recontacter la personne et on range soigneusement sa carte de visite.

Dans les deux cas, la fin du scénario est souvent la même : les coordonnées de la personne restent sur la carte de visite et ne sont pas exploitées.

Pourquoi ?

Parce qu’il faut “trouver cette fameuse bonne raison” de recontacter la personne. Et cela devient fort compliqué! On vient rapidement à se poser trop de questions, et à tout compliquer…. et à ne plus rien faire…

Une autre difficulté est que le prospect que l’on a rencontré ne rentre pas forcément dans les processus de  habituels de l’entreprise. Donc, on est dans la catégorie du “hors piste” qui est très coûteuse à suivre.

La solution : le “follow-up”

Avec cette solution, le problème de la carte de visite dont on ne fait rien ne se posera même plus, parce qu’elle vous oblige à la jeter, purement et simplement, à la poubelle !

La solution proposée est de raisonner en 3 temps :

  1. Pendant la  et la transmission de cartes de visite : dire ou laisser entendre que l’on va reprendre contact avec la personne
  2. Après la  : envoyer un email à ce contact et l’ajouter à son carnet d’adresses
  3. Jeter à la poubelle la carte de visite : vous n’en avez plus besoin !

Il s’agit de mettre en place et de systématiser l’application d’un process que l’on peut appeler “process de follow-up”.

Que mettre dans le message de  ?

Le plus simple est de préparer un message à l’avance, et de l’adapter au moment de l’envoi.

L’idée consiste à :

  1. Ne pas devoir se poser trop de questions à chaque fois
  2. Envoyer un message personnalisé à partir du modèle initial
  3. Attendre quelque chose de la part du prospect

Que pouvez-vous attendre du prospect ?

Tout dépend de votre secteur et de votre façon de travailler mais on peut légitimement penser que vous attendrez de lui :

  • Un partenariat
  • La découverte de votre plaquette, ou une présentation plus complète de ce que vous faites / proposez

Afin de faire réellement “personne à personne”, faites le plus simple et informel possible. L’idée est de susciter une réponse de la part de votre prospect.

Allez-y donc sans agressivité.

En conclusion : un process  facile à mettre en place

Tout l’intérêt de cette solution de follow-up est de systématiser son application.

Grâce à un processus en 3 temps, au message préparé que vous envoyez, et à la réponse que vous demandez au destinataire, vous donnez une chance à vos rencontres de déboucher sur un résultat : un partenariat ou une  par exemple."

Un concours intéressant est associé à cet intéressant article. A découvrir ci-dessous :

http://www.gautier-girard.com/dossiers-entrepreneurs-et-managers/commercial/follow-up-marketing/

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires